Harfang des neiges

Paysages 30/12/2011

Il faisait un froid cinglant, mais nous sommes quand même sortis promener le chien autour du Lac des Nations. J’ai si souvent photographié cet endroit que j’ai même hésité un instant à y traîner mon lourd appareil. Et puis après, on ne sait jamais ce qui pourra nous surprendre. Justement, alors que nous longions la rive du côté du parc, non loin du stationnement, j’aperçois la silhouette d’une espèce de hibou. Au début, je pense que ce doit être un de ces leurres que l’on voit parfois sur les quais pour faire fuir les mouettes, sauf que celui-ci tourne sa tête et me regarde fixement. Il n’a pas l’air farouche. Tout de même, un oiseau de ce genre en pleine ville, en plein jour, ce n’est quand même pas habituel. Je m’avance un peu, en prenant des photos. J’espère qu’elles seront bonnes, car j’ai de gros gants et des lunettes de soleil qui m’encombrent.

En approchant, je crois voir une de ses ailes étrangement positionnée. Il est peut-être blessé? Mieux vaut en avoir le coeur net, car avec tous les chiens qui passent par ici… Ma conjointe d’ailleurs retient le nôtre en laisse, à bonne distance. Je fais quelques pas de plus, et soudain l’oiseau s’envole, abandonnant derrière lui ce que je pensais être son aile brisée. En réalité, il s’agissait de la carcasse de son repas, un goéland. Il est allé se poser un peu plus loin sur la glace, pour surveiller sa perte. Deux corneilles sont alors venues tournoyer au-dessus du rapace, qui n’a pas semblé très impressionné, mais qui, finalement, a quand même choisi de s’éloigner encore plus loin, vers le milieu du lac. La suite de cette histoire a même fait l’objet d’une nouvelle sur le site de Radio-Canada Estrie hier en fin de journée… et elle n’est pas banale non plus.

Comments 27

  1. lancoliebleue says on 30/12/2011

    Magnifique. Heureusement que tu avais quand même pris ton appareil. J’aurais été heureuse d’être à ta place ;)
    J’aime beaucoup son envol. Je me régale avec tes images car ce n’est pas une espèce que je risque de rencontrer dans le coin ;)

    • Nicolas says on 30/12/2011

      C’est aussi l’oiseau emblématique du Québec, et la mascotte des équipes sportives de l’école de mon fils (les harfangs). Je n’en avais jamais vu en vrai, et là, j’étais à cinq mètres à peine. Mémorable.

  2. Anne Jutras says on 30/12/2011

    wow! Nicolas, c’est loin d’être banale comme rencontre! Moi qui rêve d’en voir un dans mon coin, l’occasion ne s’est jamais présentée. Je me contente de visionner les photos d’une amie photographe, Rachel Bilodeau. qui part de bon matin aux endroits stratégiques. Et ce n’est pas à Sherbrooke. lol

    Chanceux, va! Dieu merci tu as apporté ton appareil photo. Un bien précieux à ne jamais laisser derrière soi…

    Ravie de lire un si long billet, c’est rare par ici. Chouette, alors! ;)

    • Nicolas says on 30/12/2011

      Le plus drôle pour moi, c’est que j’ai toujours trouvé étrange l’utilisation de leurres en forme de hibou pour éloigner les mouettes. Je me disais que ça ne devrait pas trop les inquiéter. Dans ma tête, ça bouffe juste des souris… La preuve que non, finalement. :)

      • Anne Jutras says on 02/01/2012

        Et le leurre ne fonctionne pas uniquement sur les animaux, mais aussi sur les humains. Je me suis fait jouer un tour avec ça, pfff! Une histoire à venir sur mon blogue. hihi!

  3. Gaël LOAËC/Paul ANDREWS (Blog 3) says on 30/12/2011

    bonjour Nicolas
    je passe un peu au hasard suite à un de tes commentaires chez une amie commune, Marie
    wowwww je reste bluffé de la qualité de tes images !
    pas facile surtout de prendre des photos avec gants et lunettes sur le coin du nez
    bravo pour tes photos, j’ai super aimé l’envol de l’harfang
    @bientot

    • Nicolas says on 30/12/2011

      Merci Gaël! Content que tu aies apprécié cette série… et les autres que tu as commentées également. :)

  4. ken bello says on 30/12/2011

    WOW! Awesome photos, Nicolas. I’ve never gotten this close to a bird of prey with my camera in hand.

    • Nicolas says on 30/12/2011

      Believe me, it was a first for me too. In fact, we were not supposed to go this way. The path was covered with ice, but somehow, I wanted to get close to the water, hoping to find something. Guess what…

  5. Drenagoram says on 30/12/2011

    Voilà un Signe de bonne Augure ,
    Un Harfang Blanc montrant ses Lignes ,
    Te Voilà l’Hôte d’une belle Nature ,
    Invité là aux Origines.
    ~
    NéO~
    ~
    Amitié à l’Hiver ;)

    • Nicolas says on 30/12/2011

      Oui, exactement comment je vais prendre cette rencontre : un bel augure pour 2012, que nous allons nous souhaiter sous le signe de l’optimisme. D’ailleurs, à l’instant, je viens d’apercevoir de ma fenêtre un renard roux filer dans le bois, en dessous de chez moi. :)

  6. Maxime Asselin says on 30/12/2011

    Bravo pour ces belles photos !
    Tu es très privilégié d’avoir vu cette scène de si près !
    Moi qui aime l’ornithologie et qui s’est fixé comme « but » pour cet hiver de voir un harfang des neiges de mes propres yeux, je suis un tantinet jaloux .. :P
    Je suis certain que ces quelques minutes plutôt spéciales resteront bien gravées dans tes souvenirs pour encore bien des années ! :D
    Finalement, les images que tu as prises sont superbes ! !
    Je t’en d’autres aussi bonnes lors de tes autres promenades !

    • Nicolas says on 30/12/2011

      Merci Maxime. Tu as raison : je pense que je vais me souvenir de cette rencontre. Je te souhaite de le croiser aussi, lui ou un de ses congénères. Il parait qu’ils descendent vers le Sud, par chez-nous, quand une disette de lemmings survient dans le Nord.

    • Nicolas says on 30/12/2011

      Bonjour,
      Aucune idée. Je n’ai pas eu l’occasion de le soupeser. Mais c’est nettement plus gros qu’un goéland… :)

  7. PhotosNature says on 30/12/2011

    À mon avis, ce sont les plus magnifiques photographie que tu es mises ici, MERCI de ce superbe partage Nicolas.
    C’est ravissant de voir la nature dans un état si pur, si vrai

    Marie

    • Nicolas says on 30/12/2011

      Les animaux, c’est assez universel, comme source d’intérêt. Je me souviens que les nouvelles les plus populaires de mes collègues à l’Université impliquent souvent un sympathique animal. Mon chien a même déjà « joué » dans un de leurs reportages qui fut bien apprécié : http://neurobancal.com/2010/05/11/oreilles/
      J’ai aperçu un renard filer dans le bois derrière chez moi tout à l’heure. Si je ne parviens pas à le revoir aujourd’hui, j’ai quelques photos de renards prises en 2009 et jamais publiées qui feraient l’affaire. :)

  8. clairebelgato says on 31/12/2011

    wow! je rêve d’en approcher une ! très belles photos ! le regard est magnifique ! bonnes fêtes et bonne année d’avance!

    Clairebelgato

  9. Racoline says on 31/12/2011

    Wow! Belles photos! Je ne sais pas s’il sera encore dans le coin aujourd’hui…Tenterai peut-être d’y faire un tout juste pour voir! Qui sait!

  10. Soizic says on 30/01/2012

    Wow ! Je découvre ces photos sublimes. Je ne suis pas prête de voir ces animaux par chez nous. Il tombe trois brins de neige ce soir et toute la région est en émoi ; alors les harfangs…
    Mille bravos !
    Bonne soirée.
    Soizic.

    • Drenagoram says on 30/01/2012

      Serais Tu d’Helvétie Soizic ?
      Pardon pour ma Curiosité ,
      Mais Connaissant une Dame en Hic ,
      Par la Question , je serais Fixer.
      ~
      NéO~

      • Soizic says on 30/01/2012

        Désolée Drenagoram mais je suis pas helvète mais française ; j’habite une ville du centre-ouest.
        Soizic.

Les commentaires sont fermés.