Deux pour un

Paysages 14/10/2012
J’y songeais depuis un moment, et je me suis finalement lancé il y a une semaine environ : Neurobancal a désormais un (faux) jumeau en anglais, Instants between breaths.

Pourquoi une publication séparée, et pourquoi en anglais? Ne cherchez pas un lien avec le contexte politique au Québec, il n’y en a pas… quoique.

Selon mes statistiques de visites sur Neurobancal, la très grande majorité de mes visiteurs sont francophones, à quelques rares exceptions près (hello, Ken.Thank you for your support!). Cela est dû à plusieurs facteurs, en commençant par le fait que les réglages de WordPress n’autorisent pas à annoncer aux moteurs de recherche qu’un blogue puisse être publié en plusieurs langues. Il faut faire un choix. Je l’avais fait pour Neurobancal, mais je trouvais dommage cette barrière linguistique, qui limitait la visibilité de mon travail.

Par ailleurs, Neurobancal traîne avec lui exactement trois années d’évolution (j’ai entrepris ce projet en octobre 2009) qui ont alourdi son système de classement (catégories, mots-clés). Ayant appris à raffiner mes champs d’intérêt en photo, je crois que le moment est venu d’élargir mes horizons en partant sur de nouvelles bases. Notez que je ne dis pas « en repartant », car Neurobancal continuera à exister et à évoluer, n’ayez crainte.

Instants between breaths se distingue de Neurobancal de deux façons. D’abord, bien entendu, par la langue de publication. Ensuite, son thème graphique, mieux adapté pour la publication de galeries de photos, me permettra de développer une approche de type « reportages » sur des sujets choisis. Je poursuivrai en contrepartie, sur Neurobancal, les publications de photos individuelles.

Les six premiers billets que vous trouverez sur Instants between breaths soulignent le fruit de mes excursions photographiques des dernières semaines. J’espère que vous les apprécierez. À l’intention des anglophiles et anglophones : même si je crois pouvoir me débrouiller en anglais, cette langue n’est toutefois pas ma langue maternelle. Je n’utilise pas de traducteur. Tous les textes sont originaux, et écrits directement en anglais… avec les risques de fautes et de barbarismes que cela peut comporter. Je m’en excuse d’avance, et accepte volontiers vos suggestions.

Pour conclure, un dernier mot à propos du titre du blogue. Si vous êtes adeptes de la méditation, vous n’ignorez pas l’importance qui est accordée à la respiration dans cette pratique. La même chose peut s’appliquer en photographie, tant au sens figuré (la photographie comme exercice méditatif) que littéral (l’observation de la respiration pour choisir le moment de prendre la photo, en limitant le plus possible les mouvements de bouger). À cet égard, on peut considérer les photos ainsi, tels des instants capturés dans le temps et l’espace, entre deux respirations.

Comments 14

  1. Anne Jutras says on 14/10/2012

    Nicolas, quelle idée géniale! L’évolution d’une approche photographique, voire artistique, nous pousse à sortir de nos zones connues et à explorer plus loin. C’est stimulant de varié ainsi nos mondes et j’aime beaucoup la style reportage que tu as choisi pour nous présenter tes univers. Je vais suivre ça de près.

    En passant, merci pour l’info sur les droits d’auteurs.

    Bon dimanche! :D

  2. oneowner says on 14/10/2012

    Congratulations and good luck with the new venture. Of course I will continue to follow both blogs with interest. The theme of the new blog is beautiful in it’s simplicity. Very nice indeed.

    • Nicolas says on 17/10/2012

      Thank you Ken. The theme is called Gridspace. It is a premium theme sold by WordPress.

  3. MAO says on 14/10/2012

    J’adore le titre de ton nouveau blogue ! Franchement original ! Je vais le suivre de ce pas !

  4. Drenagoram says on 14/10/2012

    Comme Source d’Inspiration , Ton Second Souffle en Hors ,
    Propose en Terres du Nord , Deux Langues dont l’Une d’Albion ,
    Gageons en Rédactions , Un Bel Esprit en For ,
    Bon Vent à Tant de Décors , Longue Vie à Cette Vision ;)
    ~
    NéO~
    ~
    Joli Reflet

    • Nicolas says on 17/10/2012

      Merci NéO! Oui, deux langues qui ont parfois du mal à cohabiter, même dans un même site, et qui généralement préfèrent s’ignorer mutuellement. Deux solitudes, disait un célèbre poète canadien anglais.

  5. Yoshimi-Paris Photographie says on 16/10/2012

    J’ai lu tout ton texte. Mais sur la fin tu m’as fait rire à propos de respiration et de prendre des photos.
    C’est exactement ce que j’ai fait tout à l’heure, en allant photographier des tours à la Défense (Paris)..
    Pouvoir respirer calmement pour ne pas trembler, pour cadrer droit etc .. c’est essentiel :D
    ps : jolie image ;-)

    • Nicolas says on 17/10/2012

      L’avantage avec les tours, c’est que tu es la seule personne à risquer de bouger. :)

  6. lemarcal says on 18/10/2012

    Allez zou, let’s go alors !
    Ça va nous faire travailler l’anglais ! ;)

Commentaires fermés