Comments 4

  1. Anne Jutras says on 14/03/2014

    Subtile jeu de mots, j’adore! Avec toute cette blancheur, on peut qu’espérer le retour du pritemps.

  2. Éric Massé says on 18/03/2014

    J’aurais dit « baies sans chaleur » ;o)

Les commentaires sont fermés.