Cheminement

Paysages 13/12/2015

J’ai parcouru de grandes distances pour toujours revenir à mon point de départ. Je n’ai rien trouvé ailleurs que je ne possédais pas déjà en moi, à tout le moins en potentiel à explorer, si je décidais d’y croire.

J’ai surtout compris que je ne possédais rien, sinon ma mémoire, et que celle-ci a ses propres règles, qui font de moi ce que je suis, et pas un autre. Quand bien même aurions-nous suivi le même parcours, vous et moi restons uniques et distincts.

Malgré certains liens qui nous unissent parfois, les subtilités de nos choix façonnent les nuances de ces rides sur notre visage, ces teintes que nous attribuons aux paysages que nous traversons.

Comments 2

    • Nicolas says on 27/12/2015

      Merci. Il n’y a pas tant de retouche que cela. C’est pris avec un appareil modifié pour capter les infrarouges. Au final, il suffit de faire une inversion de couleurs (si désirée) pour obtenir ce résultat.

Les commentaires sont fermés.