Fermer

La nuée

Les vestiges de l’ouragan Arthur tombent sur les Îles de la Madeleine, début juillet. Les oiseaux peinaient contre les puissantes rafales.

Utopia Redux

Un jour, les enfants cessèrent de venir, et la balançoire se contenta de bercer le vent.

Tara Nova 1

Voilà, un souvenir des Îles pour souligner mon retour au travail demain. C’est la fin des vacances, mais pas la fin des publications, ni des projets, d’ailleurs. Je reprendrai le large, n’en doutez point! Bon dimanche!

Rouge-Jaune-Rouge

Photo prise avec mon appareil de poche, lors d’une ballade à vélo le long du chemin du Bassin, sur l’île du Havre-Aubert.

Pâturages sur l’Île d’Entrée

La population de l’Île d’Entrée est majoritairement constituée de Madelinots anglophones. C’est la seule île non reliée à l’archipel. Les vaches qu’on devine au loin sur la photo sont en liberté dans un immense pâturage communautaire qui couvre probablement plus de la moitié de l’île. Les vents sont si puissants que les vaches y sont sans cornes (plaisanterie).

Sur le chemin du Bassin

Ces derniers jours, merci aux vacances, j’ai pu engranger une trentaine de photos publiables, et ce n’est pas fini. Après avoir longtemps exploré les couleurs saturées, j’ai envie d’expérimenter, en ce moment, une approche un peu plus minimaliste, avec des contrastes plus fins dans les teintes pastel. L’influence des paysages et de la lumière exceptionnelle des Îles de la Madeleine se fait sentir.

Jument à Grosse-Île

La maison en arrière-plan est à vendre, si vous avez des talents de rénovateur. Grosse-Île est située au nord de l’archipel.

Le cœur des îles

Le cœur des îles est une œuvre in situ du sculpteur Armand Vaillancourt. Elle se dresse au bout de l’étang du sable, et juste devant le port de la Grave, à Havre-Aubert, aux Îles de la Madeleine. La photo ne cherche pas à montrer l’œuvre dans ses détails, mais plutôt à mettre en valeur la façon dont elle s’intègre parfaitement dans le paysage.