Fermer

Fermé

Comme un esprit. Prisonnier de ses récurrences. Sans issue. Enserré par le temps. Captif d’une résignation végétale. Sans espoir de passage. Puis se demander : pourquoi voulais-je aller là, au fait? Étrange attrait, que ces obstacles plus faciles à contourner qu’à franchir.

Complexité

Elle est omniprésente, mais pourtant pas toujours apparente. Il faut parfois un peu de lumière, un révélateur, pour la voir au grand jour.

Mission vers Mars

L’été dernier, dans le coin de Rivière-au-Tonnerre, nous avons emprunté une route de service pour aller visiter des chutes. En chemin, nous sommes tombés sur ces curieux chariots à chenilles, qui m’ont rappelé les sandcrawlers des tribus Jawas, dans l’univers de Star Wars.

Un cirque passa

Les appareils photos que je traîne avec moi diffèrent selon les occasions. J’ai notamment un minuscule Canon qu’il m’arrive de glisser dans une poche sans trop y penser. J’omets parfois d’extraire les photos dès mon retour, ce qui fait qu’il m’arrive d’avoir d’agréables surprises plus tard.

Ici, j’avais complètement oublié cette photo prise devant la parc Howard. Un cirque était venu y donner quelques spectacles dans le cadre des festivités entourant les Jeux du Canada. Nous allions justement assister à la cérémonie de clôture des jeux, ce soir-là. Les artistes avaient dispersé quelques caravanes vintages comme celle-ci dans la rue autrement déserte. Il émanait un je-ne-sais-quoi d’intemporel et de surréaliste de la scène, exactement le genre de choses que j’aime observer. Je me suis dit que j’arriverais peut-être à en tirer quelque chose en noir et blanc. Et puis, j’ai complètement oublié que je l’avais prise… jusqu’à aujourd’hui.