Fermer

Relève

Un printemps de plus au cycle des saisons.
Le retour des couleurs s’impose dans la forêt.

Furtif

Dans les bois ce matin, du côté des sentiers Missisquoi Nord, nous avons eu la chance de croiser ce que nous hésitons encore à appeler un coyote. En fait, cela fait plus d’une demi-heure que je compare des photos de coyotes et de loups, et je suis tenté de croire qu’il pourrait s’agir d’un hybride, aussi appelé coyloup. Peut-être que quelqu’un pourra nous détromper et confirmer de quoi il s’agit.

Furtif 2

Alors qu’à aucun moment nous nous sommes sentis menacés par l’animal, j’ai trouvé particulièrement ironique notre rencontre une heure plus tard avec une femme et son molosse heureusement en laisse. Elle a presque dû s’assoir dessus et se cramponner à deux mains sur son harnais pour l’empêcher de sauter sur notre petit chien (aussi en laisse).

Sevrage

Plus de trois semaines que nous n’avons pas pu remettre les pieds dans les bois. Le manque commence à se faire sentir cruellement. Bientôt… Très bientôt…

Fatigue

Quand s’arrêter s’avère nécessaire, salutaire. Prendre le temps de regarder autour de soi. Constater qu’on est petit, perdu dans le décor, au milieu de nulle part. Respirer. Se dire que cela est très bien ainsi. Puis repartir, juste un peu plus lentement. Il faut toujours continuer.

L’heure bleue

Celle qui me fait oublier jusqu’à mon nom, ce qui m’a entrainé ici. Je n’existe plus. Cela est juste parfait. #pnmauricie

Suivre

Le fil de l’actualité. Les détours du parcours. La météo. Les conseils d’un ami. Une personne dans la rue. Son destin. Une piste. Ta silhouette des yeux, alors qu’elle disparait au loin. Une série à la télé. Ses principes. Le débit d’un discours improbable. Le cap. Les consignes. Le mode d’emploi sur l’étiquette. Le courant.